Nos sites industriels

La mine de sables minéralisés de GCO s’étend sur 106 kilomètres le long de la côte Atlantique et jusqu’à 4 km en largeur. Ses principales zones de ressources sont situées à 200 km au Nord de Dakar, entre les localités de Diogo, Mboro et de Lompoul.

Deux des installations minières appelées Wet Concentration Plant (WCP)  – la drague et l’usine de concentration des minerais lourds du sable – ont la particularité d’être « nomades » : elles se déplacent d’environ sept à 13 km kilomètres par an ce qui constitue un défi technique et humain. Elles avancent  en traversant des localités qui sont réinstallées. Pour assurer sa production, GCO s’appuie également sur une seconde usine, de séparation des sables (MSP), d’une centrale électrique ainsi que des infrastructures d’acheminement (chemin de fer) et de stockage des minerais au port de Dakar.

Les ressources naturelles, abondantes tout en étant d’une faible teneur, ont nécessité des investissements importants (Nos activités), se montant à 650 millions USD, pour rendre leur valorisation économique. La durée de vie du projet est d’au moins 25 ans.

735 emplois directs et 1000 emplois indirects (sous-traitants) sont générés par GCO, à 94% sénégalais.

Formées par les meilleurs experts, les équipes locales ont pris le relais progressivement dans chacune des unités opérationnelles : mine, usine de séparation, usine de concentration, transport… GCO peut se targuer d’avoir réussi le pari de la formation locale en misant sur un transfert de compétences.

À ce jour, les équipes des unités opérationnelles de GCO sont essentiellement composées de Sénégalais. Il en va de même dans les activités tertiaires.

GCO génère environ 18 milliards CFA de retombées économiques. Une manne qui est injectée chaque année dans le pays, et profite à la région où se situe le site industriel.